REEL

CHAPITRE 1/ 

LA FIN.

La scène se passe sur un simple banc en bois dans un petit parc d'enfant usé par le temps, au loin les rumeurs d'une ville que commençait à ce préparer pour la nuit, le soleil venait de disparaître de l'horizon.
Un ou deux jogeur traînent encore ça et la.
Quant semblant surgir de nulle part, un homme sortit du bois, au pas de course il vint s'asseoir sur le banc, il était simplement vêtu d'un survêtement noir, une capuche cachée son visage. Pendant quelques instants il ne bougea pas, immobile comme un statut,  après quelques minutes sans mouvements, il posa un sac de toile sur ses genoux, tel un automate il fouilla à l'intérieur. Ses gestes était saccadés, il ouvrit le sac, jeta un coup d'oeil rapide autour de lui et sorti un revolver...
Il le tenait de façon malhabile, par la gâchette, entre le pousse et l'index.
Le son de la ville, qui tout doucement disparaissait, semblait rajouter à la bizarreries de la situation.
Après un coup d'oeil au alentour il pris le revolver à pleine mains, se le posa sur la tempe, pris une grande respiration et pressa la détente....